© 2018 LUC Rugby 

September 8, 2019

April 27, 2019

March 30, 2019

November 10, 2018

November 3, 2018

October 27, 2018

October 20, 2018

Please reload

Recent Posts

[COUPE] Lausanne UC - GePLO | Nyon

November 4, 2016

1/7
Please reload

Featured Posts

Zurich - LUC

September 8, 2019

 

Émincé de hibou à la Zurichoise 

 

Temps de cuisson : 80 minutes

Temps de préparation : 3h de bus, aller et retour

 

Ingrédients :

 

Pour la cuisson :

23 Zurichois sûrs de leur force (quelques coqs et roastbeefs peuvent y être mélangés)

17 Hiboux motivés malgré le sous-nombre

1 ballon

1 arbitre (2 arbitres de touches sont facultatifs mais bienvenus)

1 bonne pluie battante qui vous mouille jusqu’à l’os, et qui permettra de bien lier la sauce

1 beau terrain bien gras et bien vert 

Une poignée de valeureux supporters ayant fait le déplacement pour supporter les copains

Une grappe de coachs fulminant au bord du terrain

 

Pour le dressage :

1 bus (équipé d’un micro)

Divers liquides à fort pouvoir hydratant ,selon vos goûts

Quelques chansons (une litanie géorgienne est un plus)

 

Préparation :

 

-Affublez les hiboux de leurs tout nouvel habit de lumière, fraichement sorti de l’atelier et préalablement orné de leurs nouveaux ainsi que de leurs habituels sponsors

-Mouillez-les avant cuisson en leur jetant un ballon sur le terrain et en les faisant courir après, sans les fatiguer trop

-Disposez 15 Zurichois en face de vos 15 meilleurs hiboux sur le terrain, ajoutez l’arbitre, le ballon et saupoudrez selon votre goût de cris de supporters et conseils de coachs. Sifflez un bon coup pour commencer la cuisson.

 

Cuisson :

 

-Les premières minutes sont cruciales. Les hiboux et les zurichois commencent à frétiller frénétiquement dans toutes les directions. Ils sont naturellement attirés par le ballon, et ont bien trop d’énergie à dépenser…

-A la première prise de balle des Zurichois, les Hiboux se trouvent surpris, et laissent le porteur de balle s’engouffrer dans un abysse de mauvaise communication… 7-0

-A ce moment, il est essentiel de bien incorporer quelques conseils de coachs avec parcimonie. Sinon le risque est que les Hiboux perdent leur contenance et que le Zurichois prenne complètement le dessus

-Si l’alchimie prend, les hiboux devraient reprendre le dessus par une défense rapide et efficace, et acculer leurs adversaires dans un coin du terrain.

-La stratégie de contre-attaque Zurichoise sur tout le terrain semble être effacée par cet effort, et la saveur du hibou s’imprègne de plus en plus sur la partie du terrain adverse. Malheureusement les serres du hibou semblent s’être imprégnée trop complètement du jus de cuisson, et leur maladresse dans le dernier geste ne leur permet pas de marquer mieux qu’une pénalité. 7-3

-Le bubo bubo « bobo » bouboule et babille des insanités sur le bord du terrain lorsque son congénère « kiki » manque l’interception qui pourrait faire virer les Hiboux en tête à mi-cuisson.

 

-A mi-cuisson, laisser reposer dans son jus 5 minutes, en séparant bien les ingrédients de part et d’autre, et arroser généreusement avant d’enfourner de nouveau…

 

-Voici le moment crucial du plat, la sauce a commencé à prendre et à la fois les hiboux et les zurichois entrent dans une déliquescence toute naturelle après plus de 50 minutes de cuisson. C’est le moment de lancer dans la mixture les Zurichois et les Hiboux que vous aviez jusqu’alors réservé au frais. 

-Juste au moment de cette injection de viande fraiche, le plat tourne définitivement sur une dominante zurichoise au palais… ceux-ci s’insinuent dans les espaces laissés légèrement dégarnis par les hiboux fatigués, et portent coup sur coup 4 fois la balle dans l’en-but adverse.

-En fin de cuisson, déglacez la sauce avec un petit schluck de bière sur le barbecue, et passez au dressage.

 

-Pour le dressage, séparez les Hiboux dans un plat à part, ajoutez le bus (équipé d’un micro), les divers liquides à fort pouvoir hydratant, et le chant géorgien, et laissez refroidir 3h tranquillement jusqu’au service.

 

 

Compo : Tetra, Ronflex, Hodor, Pierre, Romin, Matbutu, Lorenzo, Diego, Thomas, Jône, Luo, Kiki, Edward, Joris, Geoffrey, Manu, Didier

 

Score final : 35-3

1 Pénalité : Kiki

 

Homme du match : Thomas

Couille du match : Bastien pour avoir foiré son inscription et donc être sans licence

Mention spéciale : Luo pour son premier match

 

 

Bonus: La technique spéciale de JM pour effrayer l'adversaire:

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us