© 2018 LUC Rugby 

September 8, 2019

April 27, 2019

March 30, 2019

November 10, 2018

November 3, 2018

October 27, 2018

October 20, 2018

Please reload

Recent Posts

[COUPE] Lausanne UC - GePLO | Nyon

November 4, 2016

1/7
Please reload

Featured Posts

LUC - GPLO -- Demi-Finale Excellence A

May 31, 2019

Le réveil est un peu difficile. La nuit à été agitée. Mais ça n'est pas dû à des écarts nocturnes dans des tavernes bondées d'un des premiers vendredi soir d'été, pas de cervoise au bord du lac en refaisant le monde... Aujourd'hui c'est demi.

 

Toute la saison d'excellence A à été à propos de ce moment. Très tôt dans le championnat il semblait déjà très probable d'accrocher une place en playoff, et ça n'a pas manqué. À la maison en plus, quelle chance ! Ceux qui sont au club depuis longtemps sentent cette nervosité de la demi-finale, les déchirements des deux dernières saisons contre Zürich, ces deux défaites de peu reviennent en mémoire, et laissent un goût amer dans la bouche . Ceux qui y sont depuis plus longtemps encore savent que la chance d'y être ne se renouvelle pas éternellement. Il s'agit de ne pas se rater.

 

 

Mais pas cette année ! Le pied à peine posé par terre, je n'ai plus que le match en tête. Aujourd'hui il n'y a qu'une équipe qui joue à Dorigny. Le match est à 15h et une nouvelle routine doit se mettre en place pour les joueurs les plus habitués à jouer tous leurs matchs à 13h. Allez, je ne tiens plus en place, ça fait 15 minutes que je suis prêt, et que je tourne en rond chez moi, le rendez-vous est encore dans longtemps, mais go, il faut bouger pour éviter de ruminer. L'avant match au Lacustre nous attends à 11h30, mais il y aura bien moyen de prendre un café avant...

 

La tête absorbée par le discours à tenir aux joueurs, pour faire que le match soit sérieux sans être sous pression, que les joueurs gardent leur discipline sans devenir des robots tétanisés par l'enjeu et répétant leurs gammes dans le vide, je ne me rends même pas compte que je ne suis pas le seul LUCien dans le métro. Allez, ça détend un peu d'être ensemble. L'équipe qu'on aligne n'a rien a envier à aucune équipe du championnat, et je ne doute même pas que si tout clique, tout rentre dans l'ordre, la victoire ne puisse nous échapper, sur nos terres, devant notre public.

 

Les joueurs et les coachs arrivent peu à peu au Lacustre. L'ambiance est plutôt détendue. Sous ce beau soleil on a du plaisir à se retrouver. Quelques tournées de café remplacent celles de houblon, plus habituelles pour nous en ce lieu. Un bon repas servi sur la terrasse plus tard, il reste encore deux heures à tuer avant le match. Le temps parait de plus en plus long. Tout le monde à hâte, tous le monde à l'air concentré, je le sens bien...

 

A Dorigny, quelques discours et quelques dizaines de minutes d'échauffements plus tard, les dés en sont jetés. GEPLO est venu en force, une belle équipe complète de 23 joueurs se présente en face, une équipe contre laquelle les résultats de l'année furent deux matchs nuls très disputés. C'est la belle. Les joueurs de l'équipe première ont montés la buvette et des polos du LUC commencent à peupler les bords du terrain. Le coup de sifflet retentit, c'est parti !

 

 

Les premières minutes mettent bien les LUCiens dans le match. Les genevois échappent vite le ballon sur le coup d'envoi et le LUC ne sort pas de leur camp pendant les 10 minutes suivantes. L'attaque est stérile quelques temps, avec les deux équipes pleines de gaz qui se rendent coup pour coup et plaquent tout ce qui bouge, mais le jeu d'arrière manque un peu de fluidité, et devant l'avancée est dur à trouver face à un gros pack encore frais. Finalement sur une mêlée décentrée, c'est une attaque petit côté qui fait mouche, Jamel héritant de la balle en bonne position, mais avec encore deux défenseurs à battre, fait le boulot d'abord sur les appuis puis sur la puissance. La transformation ne pourrait pas être plus en coin, mais Romain met directement la pression sur l'adversaire en convertissant le travail de son équipe. 7-0

 

Un renvoi des hommes du bout du lac tombe directement en touche, et la pression leur est remise dessus. Après quelques phases d'attaque autours de la ligne médiane qui n'avancent pas beaucoup grâce à la grosse pression de la ligne universitaire, c'est cette défense qui permet de faire exploser le ballon à l'impact d'un joueur adverse, et en quelques passes de donner un minuscule couloir le long de la touche, d'où Benjamin parvient à s'extraire en funambule, s'offrant le luxe grâce à sa vitesse de repiquer au centre et d'aplatir entre les poteaux ! 14-0

 

 

À ceux qui auraient commencé à croire que le match entier se déroulerai ainsi, après le water-break, les Genevois montrèrent les qualités qui les ont amenés à ce stade de la compétition. Acculé dans son camp, le LUC subit les assauts des avants adverses avec discipline, sauvant plus d'une fois sa ligne à quelques mètres à peine. C'est finalement sur un coup de pied d'apparence un peu long que GEPLO parvient à ouvrir le score, sur un rebond capricieux qui lobe l'arrière et l'ailier local pour être cueilli et aplatit par un visiteur. La transformation échoue. 14-5

 

Le fait marquant de cette fin de mi-temps fut une échauffourée en sortie de ruck entre Joa et le pilier adverse, dont les causes sont à ce jour encore débattues, mais dont le résultat pour les arbitres du match fut un carton jaune unique pour notre pizzaiolo national. Malgré l’infériorité numérique et la pression des genevois installé dans notre camp, l'édifice ne s’effondre pas. À la mi-temps, le LUC n'a pas vu le ballon depuis presque 15 minutes, mais le score est toujours de 14-5.

 

 

La deuxième mi-temps reprend avec beaucoup de sérieux, et le physique commençant à avantager les hommes du hibou, les verrous de la défense Genevoise commencent à craquer. D'abord par deux pénalités en bonne position dont une seule fut convertie en point, 17-5, puis par un essai d'école de la part des avants sur un joli maul déroulé deux fois qui propulse Ronflex derrière la ligne. La transformation, encore en coin ne passe pas, 22-5.

 

Sous le soleil de Dorigny, les deux équipes marquent le pas, mais les locaux semblent plus aptes à se replacer et à mettre la pression sur l'adversaire. C'est après une série de montées défensives agressives que la ligne des chevalier cafouille un ballon dont Jamel hérite pour inscrire en solitaire son doublé. Transformé par Romain, 29-5

 

Le résultat semble presque acquis à environ 10 minute du terme, tant que les LUCiens continuent à jouer sérieusement et à mettre la pression sur l'adversaire, mais c'est un peu d'aide des visiteurs qui scellera finalement la victoire. Sur un ruck anodin, le talonneur adverse, d'un coup de poing volontaire très visible, surtout en présence de 3 arbitres officiels, laisse ses coéquipiers à 14. Un de ses collègue, pour une série de protestations véhémentes et irrespectueuses adressées directement à l'arbitre du match prend un jaune, puis un rouge en suivant. Deux rouges dans la même action, alors même que l'équipe visiteuse commençait à marquer le pas, c'est l'assurance quasi-infaillible de la victoire pour les locaux. Le baroud d’honneur des genevois fut néanmoins vaillant, à la hauteur de leur réputation, mais insuffisant pour retourner une situation si mal embarquée.

 

 

Un très beau match du LUC, probablement un des plus serieux et complet de la saison, et surtout une récompense tant attentue par tout ces joueurs fut à la clé. Une place en finale d'Excellence A, face à Nyon sur leurs terres, le 16 Juin à la journée des finales. Le moment est beau, et pour la dernière à Dorigny avant la saison 2020-2021, le LUC s'offre une dernière belle occasion d'aller se jeter dans le lac tous ensemble, puis d'aller célébrer de part la ville... Bravo aux joueurs, et merci à toute la famille du LUC d'avoir tout fait pour que nous n'ayont à penser à rien d'autre qu'a jouer ce samedi !

 

Rendez-vous le 16 juin à Nyon pour la finale !

 

 

Equipe : Tetra, Joa, Achille, Christian, Didier(c), Lucas, Ronflex, Pierre G., Joris, Lorenzo, Jamel, Romain Q., Ruben, Benji, Canette – Alan, Romain C., Stan, Samy

 

Score final 29-5

Essais: Jamel(2), Benji(1), Ronflex(1)

Pénalités : Romain Q.(1)

Transformations : Romain Q.(3)

Homme du match : Joris

Couille du Match : Christian

 

 

 

Share on Facebook