© 2018 LUC Rugby 

September 8, 2019

April 27, 2019

March 30, 2019

November 10, 2018

November 3, 2018

October 27, 2018

October 20, 2018

Please reload

Recent Posts

[COUPE] Lausanne UC - GePLO | Nyon

November 4, 2016

1/7
Please reload

Featured Posts

LUC - CERN

April 27, 2019

C'est l'heure de la sieste... La matinée a été éprouvante, et un peu de repos est bien mérité... Un mauvais réflexe, mais maintenant bien ancré dans ma routine de quasi-millenial, je m'allonge téléphone en main en regardant les dernières évolution de ma popularité sur les réseaux sociaux... Et là, en haut de la page, une nouvelle story de mon équipe de rugby ! La photo du plus beau terrain du monde est légendée « Jour de Match à Dorigny. LUC - CERN ». Je regarde par la fenêtre. Bon la publicité est clairement mensongère, le malhonnête qui gère les réseaux sociaux a été chercher une jolie photo d'archive avec ciel bleu et coucher de soleil, alors que le temps est uniformément gris et maussade.

 

L'idée me trotte dans la tête néanmoins... Un petit tour à Dorigny voir les joueurs actuels se mettre sur la gueule dans la boue, tout en croisant des joueurs de l'époque où je jouais, ça sonne pas si mal. En plus depuis quelques matchs ils ont une tireuse au bord du terrain, donc raison de plus.

 

Bon, je pars pas super optimiste niveau temps... L'imper-bonnet, un parapluie dans la caisse, ça devrait le faire. C'est presque l'heure de l'excellence A, normalement ça met pas mal en jambe, ils gagnent quasiment tous leurs matchs, même le dernier quand la LNA a sombré à Zurich, il me semble qu'ils l'avaient gagné (NDLR : La confusion de notre narrateur est compréhensible, puisque votre dévoué pigiste ne se sentait pas de revivre le traumatisme du match une deuxième fois en l'écrivant. L'Excellence A avait réussi une belle performance avec une victoire à la dernière minute sur un essai de air canette qui chauffait depuis un bon moment... Bravo à eux.)

 

 

 

J'arrive un peu tard, le match a déjà commencé. Je vais prendre place le long du lac. Quelques têtes familières dans l'équipe, mais aussi pas mal de jeunes dont je ne connais pas le nom... Bon encore heureux, ça fait quelques années que j'ai arrêté de jouer, tant mieux qu'il y ai de nouvelles têtes ! Bon par contre de l'autre côté de la main courante c'est que du classique. Coach Didier est dans son élément, fait les 100 pas nerveusement en répétant frénétiquement que c'est toujours les mêmes problèmes au LUC, la finition, qu'on se prend pour des fidjiens, il a l'air fâché... Ah on me met au courant, en sortie de mêlée, sur une belle combinaison, le petit 9 que je n'avais jamais vu de ma vie a réussi à faire un en-avant dans l'en but en essayant d’aplatir à une main. Bon bah si tout fonctionne comme je m'en rappelle, ça assure une belle avance dans la course à la couille du match... Bon, la mêlée suivante ne donne rien, je reprends mon tour de terrain.

 

Y'a les classiques qui sont là. Arnold, Boris, Guillaume, de ceux que l'on voit quand même souvent pour les matchs à domicile. Ça fait toujours plaisir. Ça mérite même un premier tour vers la buvette. Ah mince dès que j'avais le dos tourné, l'ailier du LUC se permet de faire ce qui pourrait être l'action du match apparemment. On me dit que c'est Benji qui vient de traverser 40m de défense adverse en cassant 3-4 plaquages. Pas mal. Ils pourraient prévenir la prochaine fois.

 

 

J’étais plus concentré à discuter avec Pépouse et les blessés qui se sont occupés de la buvette et de la mise-en-place du terrain (merci à eux) qu'a suivre le match. De loin ça me semblait pas aller super vite, j'hésitais même à prendre mes crampons la prochaine fois. Une petite saison de plus en Excellence A, qui sait, ça pourrait être sympa... Enfin, pêle-mêle, il y eu d'abord un essai en contre en début de deuxième mi-temps pour le CERN sur un coup de pied moyen et surtout mal couvert au terme d'une belle attaque du LUC. il y eut encore 4 traversée de l'en-but pour les LUCiens, tous sur ballon porté (oh le beau jeu), mais dont seulement deux furent aplatis dans les règles de l'art (en-avant dans l'en but semblait être le maître mot de la journée). Le match finit par un dernier essai de l'honneur du CERN.

 

Il commence à faire froid. Le vent se lève et ça sent la grosse rincée pendant le match. L'échauffement se termine, des nouvelles têtes viennent panacher les rangs des supporters LUCiens, les classiques comme Dr. Dick ou Jamel, toujours au rendez-vous, autant que des têtes que l'on avait peu vu depuis un moment comme Maël, de passage dans le coin. Enfin, au moins la buvette fait recette avec le public qui commence à être relativement nombreux pour un samedi aussi laid. Bon, le match a commencé, mais il semble que le LUC ne soit pas très bien réveillé, et subit dans son camp les assauts en pick-and-go des cerniens. A part une fulgurance de Geoffrey et Joris sur l'aile qui viennent un peu ajouter des points sur le tableau, le match est blême pour nous. Les essais s’enchaînent pour le CERN. Ils ont l'air d'avoir simplement plus envie...

 

 

 

Le temps deviens proprement dégueulasse après la pause, ceux qui avaient apporté leur parapluie restent au bord du terrain, les autres se réfugient sous la tonnelle de la buvette. Les en-avants se multiplient et donc les mêlées. Le match n'est pas vraiment passionnant, c'est la grise mine chez les supporters, et chez les joueurs aussi. Bon, au final on prends encore un essai, on arrive pas du tout à revenir au score, et le match se termine sur un décevant 8-23. Les joueurs partent directement au vestiaire. Ça sent la gueulante.

 

Bon, comme par magie, juste le temps de manger un burger de troisième mi-temps, et le ciel s'éclaircit. Un départ au Lacustre est de mise. Le moral est assez bas, la fête ne fait pas vraiment rage, mais les amitiés restent, et le LUC n'est pas mort, il en a vu d'autres, la déception est forte, mais il reste 3 matchs pour finir la saison en beauté. Plus qu’un pour moi, puisqu' à part Neuchatel-Yverdon, tous les autres matchs sont à l'extérieur. Tous ? Peut-être pas en fait, car les joueurs de la réserve m'informent que s'ils restent dans les deux premiers du championnat, ils devraient recevoir en demi-finale. Un beau match à Dorigny en perspective.

 

 

 

Compos :

Ex.A : Tetra, Joa, Achille, Lorenzo, Didier, Lucas, Régis, Pierre, Ulysse, Stan, Mathias, Romain Q, Marc, Paul, Benji. Remplaçants : Joseph P, Hodor, Alan, Samy, Bastien

Score : 23-12

 

LNA : Hédi, Manu, Philou, Patoche, Romin, Matbutu, Ronflex, Ludo, Joris, Jône, Hudo, Kiki, Edward, Juju, Geoffrey. Remplaçants : Hodor, Achille, Lorenzo, Didier, Mateo, Ulysse, Jared.

Score : 8-23

 

Hommes du match : Didier – Geoffrey

Couilles du match : Joa - Matéo

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter