© 2018 LUC Rugby 

September 8, 2019

April 27, 2019

March 30, 2019

November 10, 2018

November 3, 2018

October 27, 2018

October 20, 2018

Please reload

Recent Posts

[COUPE] Lausanne UC - GePLO | Nyon

November 4, 2016

1/7
Please reload

Featured Posts

GPLO - LUC

September 15, 2018

 

Et c'est parti ! Le LUC vient de terminer sa préparation, rallongée cette année afin de donner au nouveau coach Frédéric Dubrana le temps d'imprimer sa patte sur l’équipe, et aux nouveaux d'assimiler le plan de jeu et de s'insérer dans la vie du club. Après un match de préparation à Avusy que tous les joueurs présents préfèrent ne pas se remémorer, et les deux semaines d’entraînements “durcis” qui suivirent, le LUC se présentait cette semaine à GPLO, face au champion en titre de LNA et d'excellence A. Bien sûr tout n'est pas encore au point, le jeu est encore en construction, et beaucoup de choses sont encore à travailler, mais les LUCiens sont heureux de démarrer cette nouvelle saison, et comptent bien aller frapper un gros coup à GPLO pour marquer les esprits d'entrée.

 

Le début de match montre avant tout que les deux équipes sont toujours en construction, et ont encore besoin de se rôder. Des plaquages manqués des deux côtés, des approximations dans le jeu et dans les choix... Le LUC campe dans le camps des locaux, mais ne parvient pas à marquer. GPLO, à l'inverse, se procure peu d'occasion mais marque facilement, dans la défense encore en rodage des universitaires. Le score se porte rapidement à 21-03 pour GPLO après plusieurs essais trop facilement concédés, notamment un doublé au 8 adverse particulièrement en forme. Le match commence à sentir la débandade pour les hommes au hibou, mais la fin de mi-temps marque un net regain de forme du LUC, et en retrouvant un peu son jeu, l’équipe parvient à marquer et transformer par l'intermédiaire de la crampe. 21-10 à la mi-temps.

 

Au retour des vestiaires, le LUC retombe dans ses travers et laisse encore par deux fois les chevaliers aller à dame. 31-10. Le match semble mal embarqué, mais comme en première mi-temps, les locaux baissent de régime, et le LUC fait des meilleurs choix. Sous l'impulsion notamment de Jojo et de Hodor, et les rentrées de sang frais, le LUC revient, d'abord sur un essai de ronflex bien servi par une chichi validée de Hodor, puis un essai de pénalité est accordé au LUC pour une faute d'antijeu près de la ligne, ainsi qu'un carton jaune aux locaux. 31-24, tout n'est pas perdu, il reste encore 5min de jeu. Le LUC a tout les ballons en cette fin de match, et c'est finalement en coin après un beau mouvement que l'essai est inscrit... Transfo en coin... Qui passe ! Match nul arraché sur un match ou le LUC a pourtant fait beaucoup de cadeaux. Il y a de quoi travailler, mais 3 points ramenés de GPLO, c'est déjà ça.

 

 

 

Le match de LNA commence sur un rythme plus lent. Les deux équipes se toisent et les défenses annihilent les attaques, tant et si bien qu'il faut attendre la 15 éme minute pour voir les locaux marquer sur pénalité. 9 minutes après, les LUCiens répondent par la botte d'Isma, 3-3, puis 3-6 après. En fin de mi-temps les visiteurs se font plus pressants et récoltent des pénalités et deux cartons jaunes successifs pour l'adversaire. 3-9 à la pause. Notez le résumé très rapide de la première période, puisque votre aimable narrateur ne se rappelle vraiment de rien de très notable de plus à narrer. Le LUC est devant c'est le plus important.

 

La deuxième mi-temps part sur les mêmes standards, beaucoup d'intensité et peu de points... Après 5 min le LUC obtient une nouvelle pénalité et enfonce le clou... 3-12. Les hommes au hibou sont en maîtrise mais n'arrivent toujours pas à faire le break. Le match est rude, et les organismes fatiguent des deux côtés. Les joueurs restent au sol de plus en plus longtemps, et les bancs se vident... Dans la fatigue générale, deux joueurs s’illustreront soudainement par leur fraîcheur et leur vivacité. Les deux ailiers de GPLO marquent coup sur coup autour de la 25 éme minute.Les 50 minutes de défense parfaite du LUC sont annihilées en 2 minutes. 17-12. Tout est à refaire.

 

Les universitaires jettent toutes leurs forces dans la bataille pour essayer de ne pas laisser cette victoire leur échapper, et c'est finalement en coin que la crampe aplatit une superbe action collective. 17-17. La transformation ne passe malheureusement pas.La tension monte d'un cran sur le terrain et en tribune. Il reste moins de 10 min de jeu pour qu'une des deux équipes fasse la différence. Le jeu est rude, et finalement le LUC reçoit un carton blanc pour répétition de fautes. La pénalité est lointaine et rate. Toujours 17-17. Finalement c'est à 2 min de la sirène que GPLO fait définitivement craquer le LUC. 20-17. La défaite est amère. D'autant plus amère qu'elle laisse (des deux côtés sûrement) beaucoup de corps meurtris, de blessures légère et moins légères (la bise à Jésus)... Ceci influe jusqu'à ce résumé qui est cette semaine écrit d'une seule main...

 

Bref, une sensation d'occasion gâchée, mais finalement 4 points au total ramenés de GPLO c'est une consolation, et un signe fort envoyé avant le derby contre le Stade de la semaine prochaine !

 

Vive le LUC

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us