© 2018 LUC Rugby 

September 8, 2019

April 27, 2019

March 30, 2019

November 10, 2018

November 3, 2018

October 27, 2018

October 20, 2018

Please reload

Recent Posts

[COUPE] Lausanne UC - GePLO | Nyon

November 4, 2016

1/7
Please reload

Featured Posts

GPLO - LUC - 11 novembre 2017

November 11, 2017

 

 

Cette semaine était importante dans la vie du LUC, et les joueurs ont répondu présent à l’entraînement toute la semaine, malgré le froid et la pluie, ils se sont serrés les coudes, et répondent présent avec 2 feuilles de matchs pleines pour le déplacement sur les terres de Genève Plan-Les-Ouates. Ce match était extraordinairement programmé en soirée, avec le match de la réserve à 16h30 et celui de LNA à 18h30, de nuit, sous les projecteurs. En plus de ce contexte nouveau, la météo était exécrable, les deux matchs se déroulant sous une pluie battante.

 

Le match d'excellence A a commencé sur un gros rythme. La place de champion d'automne était en jeu dans ce duel, entre les hommes de GPLO qui étaient pour le moment invaincus, et les universitaires qui avaient compensé leur unique défaite de la saison au mains d'Avusy par la prise de 4 bonus offensifs et un défensif. Les deux équipes semblaient tout à fait au courant de l'enjeu, et l'ambiance sur le terrain était bien celle d'une finale, avec son lot de tensions et d'animosité.

 

Dans le jeu, Les 10 premières minutes sont équilibrées, Les impacts sont intenses, le LUC profite de quelques ballons de récupération et tente d'ouvrir, mais fait un peu trop de travers, et les espaces se referment devant eux. Finalement, l'arbitre accorde une pénalité aux visiteurs à 25-30m face aux poteaux, que Marc « Canette » Schlaufelberger s'empresse de convertir avec panache. Les hourras descendent de la foule en liesse, 0-3 pour le LUC

 

Puis le match avançant, les Genevois mettent de plus-en-plus la main sur le ballon. Les LUCiens jouent contre le vent, ils n'arrivent pas à sortir de leur camp proprement, et prennent vague après vague d'adversaires lancés comme des frelons. Les touches ne fonctionnent pas aussi bien qu'attendu, mais c'est surtout les mêlées qui épuisent les avants Lausannois. Bien que tous les ballons sortent grâce au remarquable travail d'Antoine au talon et des avants en général, les piliers se font tordre par une première ligne adverse qu'on pourrait qualifier de « roublarde » au minimum. D'ailleurs c'est à ce moment du match que les esprits commencent à s'échauffer. Les rucks sont âpres et, hors de vue de l'arbitre, quelques coups partent. Les avants du LUC, plutôt jeunes et légers, prennent là une leçon de roublardise qui leur sera peut-être utile par la suite face à d'autres adversaires plus vicieux et lourds. Enfin, tout ceci commence à sortir quelques joueurs de leur match, et la fatigue commence à se faire sentir. Les soutiens sont plus lents, les plaquages un poil moins incisifs, et après 10 minutes à taper contre la muraille, GPLO parvient à rompre la défense vaudoise. Essai transformé, 7-3.

 

Lausanne retourne dans le camp de son adversaire dès le renvoi, et finit par récolter une pénalité environ au même endroit que la première. Les courses et surtout les soutiens sont moins tranchant, et les joueurs au hibou décident d'assurer 3 points pour rester au score. Marc s'exécute. 7-6

 

Le temps est de pire en pire, et, au grand dam des avants visiteurs, le match est de plus en plus une succession de mélées et de touches, pas vraiment la tasse de thé du LUC face à des adversaire si lourds et si peu mobiles. Finalement l'arme de choix de GPLO se met en place, touche -> maul -> grosse avancée. Ils l'utiliseront beaucoup tout le match, et le LUC semble impuissant à les arrêter rapidement. Finalement sur un ce ces mauls, la défense cède juste avant la mi-temps. 14-6.

 

La deuxième mi-temps sera plutôt terne. Toujours de la tension entre les joueurs des deux équipes, toujours du jeu d'avant, toujours des fautes de main sous cette pluie battante. Le LUC ne parvient pas à mettre son jeu en place. GPLO est heureux de garder la balle au chaud. Au bout de 20 minutes de jeu dont le seul événement notable est une tentative de drop aléatoire des 40m en coin de « canette », GPLO finit par enfoncer le LUC au près avec un maul suivi de pick and go. 21-6

 

Sur un coup de pied raté du LUC, GPLO double même la mise 3 minutes plus tard. 26-6.

 

Le match est perdu, mais le LUC continue à se battre pour remonter le terrain et aller marquer au moins un essai pour l'honneur. Le jeu se déplace vers la moitié de terrain Genevoise, mais il faudra 10 minute aux visiteurs pour finalement trouver la faille sur la sirène. Une action que l'on aurait aimé voir plus tôt dans le match, d'une mélée à gauche, vers un point de fixation à la droite du terrain à 5m de la ligne, puis un renversement rapide, marc et Heidi (pour son premier ballon, à la 80eme... Oui il était titulaire... Il ne fait pas beau être ailier un jour comme celui-là) combinent parfaitement pour ouvrir un 2 contre 1 en bout de ligne, et c'est votre dévoué scribe qui aplatit dans s’en-but. La transformation est trop courte. Le score final 26-11. La défaite est cuisante pour le LUC, malgré le score faible, GPLO empoche le bonus offensif, et le LUC repart bredouille.

 

Le match de l'équipe première commence en suivant. Après les blessures de Hodor, Simon, Flo, et Malek, la première ligne titulaire à peu d’expérience de ce type de match, à part Tetra bien sûr, et va subir un bon premier test face à une bonne mêlée du championnat. Il y a du nouveau aussi dans les lignes arrières, où trois joueurs qui ont pesé énormément sur le jeu de l'équipe réserve ont été alignés d'entrée pour ce match. Bastien à la mêlée, Gaëtan à l'ouverture, et Armand à l'arrière. Alan fait aussi un retour dans le XV de départ d'un match de LNA. Les supporters des universitaires ont donc beaucoup de nouveauté à se mettre sous la dent.

 

Le match commence sur une grosse intensité de combat, comme le laissait présager le match des réserves. Et à part une collection de plaquages offensifs de Andrew « Swaggy » Galantay et des fautes de main, il ne se passe plus ou moins rien de notable jusqu'aux alentours de la 15ème minute, où le LUC obtient une pénalité à 22m de côté. Gaëtan prends ses responsabilités, et envoie le ballon frapper la barre. Le public et les joueurs semblent divisés sur le fait que la pénalité soit passée ou pas, mais l'arbitre et ses assesseurs sont sûrs d'eux, la balle n'est pas passée. 0-0

 

La charnière toute neuve se remet en évidence quelques minutes plus tard, après quelques phases offensive du LUC, quand Bastien lance Gaëtan qui trouve l'intervalle, crochète un défenseur, puis un autre, avec une aisance magnifique et s'en va aplatir en coin. Hésitant probablement entre un Ash-splash et un plus sobre Backflip-Moonwalk, Il fut tiré de ses rêveries par le ballon lui échappant des mains à 2m de l'en-but alors qu'il avait battu tous les défenseurs imaginables. Pas d'essai. Mêlée. Gros points « couille du match » remportés par Gaëtan. 0-0

 

Le match continue d'être intense, mais sans avancée au score d'aucun côté. Le jeu reste confiné entre les 40m des deux équipes. Sur un ballon traînant au sol, Sam tape par deux fois la balle, et arrive à mettre Kiki en position d'un duel à la course pour aller aplatir, mais l'arbitre donne ce dernier hors-jeu. On en reste à 0-0

 

Autours de la 30ème minute de jeu, Alan sort sur blessure, et il n'est visiblement pas très bien. On apprendra par la suite qu'il n'y avait rien d’extrêmement grave (je rassure tout ses fans), Il avait pris un mauvais coup à la nuque, et ne pouvait plus trop tourner la tête. Après quelques soins, tout rentrera dans l'ordre. Mais c'est donc maintenant au tour de Thibaut de tâter une pelouse de LNA pour la première fois.

 

La mi temps arrive doucement à son terme, quand PLO parvient finalement à percer le rideau Lausannois. Essai en coin non transformé. 5-0 . Mi-temps

 

Sur une action décrite de manière éloquente par Marc Péchy comme « abominative », le LUC parvient à marquer sur un ballon cafouillé. Jorn plante son premier essai en LNA, avant de sortir, touché sur l'une des action suivante. Il prend la tête dans le ration temps de jeu / essai cette saison devant Patoche et Alan. 5-7

 

Sur l'action suivante, GPLO hérite d'une pénalité et convertit pour reprendre la tête. 8-7. Puis très peu de temps après le renvoi, GPLO parvient à intercepter un ballon de Armand, qui reprends les devant dans les points « couille d'or » et aplatit entre les poteaux. 15-7

 

La mêlée commence à donner des signes de fatigue, et le LUC est de plus en plus dominé par la formation Genevoise. Après de multiples mêlées près de la ligne, GPLO parvient encore à marquer. C'est le 3ème essai en 7 minutes. Le LUC est en train de craquer. 20-7.

 

Sous l'impulsion de la défense collective, et celle de Swaggy en particulier, les universitaires parviennent encore à maintenir la tête hors de l'eau 10-15 minutes, et à stopper l’hémorragie. Ils ne parviennent pas pour autant à mettre la main sur le ballon ni à imposer leur jeu. A 10 minute de la fin, le LUC prend un dernier essai. Le bonus est assuré pour GPLO, le LUC va tenter son possible pour marquer encore mais ça sera le score final. 25-7.

 

Sur la dernière action, Thibaut à la malchance de se blesser aussi légèrement au cuir chevelu, mais comme le témoigne cette photo, ceci n'entame en rien sa motivation, et comme le LUC, il va revenir plus fort la demi-saison prochaine pour retrouver son rang.

 

Homme du match : Swaggy

Couille du match : Armand

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter