© 2018 LUC Rugby 

September 8, 2019

April 27, 2019

March 30, 2019

November 10, 2018

November 3, 2018

October 27, 2018

October 20, 2018

Please reload

Recent Posts

[COUPE] Lausanne UC - GePLO | Nyon

November 4, 2016

1/7
Please reload

Featured Posts

LUC - Nyon à Dorigny

November 4, 2017

 

Ce week-end, le LUC reçevait les pirates de Nyon pour deux gros matchs de rugby. En LNA et Excellence A, Nyon restait sur une défaite marquante contre GPLO le week-end dernier, qui les a fait rebondir, s’entraîner encore plus dur, et venir à Dorigny avec deux belles équipes et énormément d'intentions de jeu. Le LUC quand à lui, est sur une bonne dynamique avec l'équipe réserve qui compte bien maintenir ce cap face à des adversaires de haut de tableau comme Nyon, qu'ils retrouverons dans quelques semaines en coupe de Suisse. L'équipe première est quand à elle dans une moins bonne passe, et une victoire contre le champion de Suisse pourrait faire basculer la dynamique.

 

Le premier match de l'après-midi commence sur un gros rythme, Nyon, comme Zurich et Hermance les semaines précédentes, présente un paquet d'avant bien plus lourd et expérimenté que les LUCiens. Nyon cherche donc beaucoup le contact dans un premier temps, et parvient à marquer physiquement les joueurs universitaires. Mais la défense du LUC est assez héroïque depuis quelque match, et malgré les 20 minutes passées dans les 22m locaux à pilonner, à ouvrir, à tout tenter, le LUC ne romps pas. Mieux, sur ce qui semble être sa première incursion dans les 22m Nyonnais, les joueurs au Hibou bénéficient d'une pénalité à environ 15m face aux poteau. Le choix est simple, Bastien convertit en points, 3-0.

 

3-0, ça sera aussi le score à la mi-temps. Les deux équipes se sont livrées un combat magnifique dans tous les secteurs. La touche est contestée des deux côtés, et ne permet à aucune des équipes de bénéficier de ballons propre pour mettre le jeu en place. La mêlée est plutôt à l'avantage des Nyonnais, bien que le LUC sorte ses ballons, il le fait en reculant, et ne peut donc pas très bien sortir sa troisième ligne. Les arrières n'ont pas eu beaucoup l'occasion de s'employer, à part en défense. Mention spéciale à la paire de centre Gaëtan et Lorenzo qui ont plaqué sans discontinuer toute la mi-temps. Le LUC se réunit en cercle et semble confiant et sûr de ses forces, les Nyonnais commencent à donner des signes de fatigue et les brèches se forment. Il faut maintenant jouer juste pour les exploiter.

 

La deuxième mi-temps commence comme la première, avec beaucoup de pression de la part de Nyon, mais le LUC arrive maintenant à écarter les ballons, à jouer plus vite au large, et le soutien arrive toujours à temps. Le tempo monte, et le LUC parvient finalement à marquer, l'essai est transformé. 10-0

 

Mais les Nyonnais recommencent à presser les LUCiens près de leur ligne, et après encore 5 a10 minutes dans les 22, les locaux finissent par craquer, essai en coin. La transformation, de manière peu-académique, passe et tends de nouveau le public et les supporters du LUC. 10-7

 

L'équipe, elle, ne s’affole pas et fait les bons choix. Dès le renvoi court de Bastien, l'autre Bastien et Mattéo prennent à deux le réceptionnaire, le font reculer, puis obtiennent une pénalité pour ballon gardé au sol. Pénaltouche. Les touches fonctionnent à merveille maintenant, et le LUC parvient à mettre son jeu en place, avec des avants dans la ligne et de la vitesse. A force d'étirer le rideau défensif, les nyonnais craquent et commettent une faute à 5m de la ligne. Bastien prends ses responsabilités, la joue vite pour lui-même, et part marquer. 15-7

 

Le LUC domine maintenant complètement la partie jusqu'au terme. Le jeu prôné par les universitaires se met en place, et Nyon ne parvient plus à suivre la vitesse de tous les joueurs locaux. Ils arriveront à mettre deux essais en plus avant la fin du match, le dernier sur la sirène permet même le bonus offensif, le contrat est complètement rempli. 27-7.

 

Le match de LNA commence sur un tempo rapide lui-aussi, et comme dans le match de la réserve, le jeu est stérile en points, mais plutôt beau et équilibré, malgré de nombreuses imprécisions et en-avants des locaux. L'envie est là, et on sent les joueurs concentrés. Mais à la quinzième minute, après une mêlée nyonnaise bien placée, les pirates parviennent à trouer la défense du LUC et à mettre le premier essai. 0-5

 

Comme contre Zurich quelques semaines auparavant, le LUC va entamer une période très longue de domination, ou les universitaires gardent le ballon près de la ligne Nyonnaise, obtiennent des mêlées, des pénalités, et cherche à marquer par tout les moyens. Au près, sur du pick n go, Vincent « Tétra » Meunier s'écroule dans l'en-but, mais l'arbitre signale que le ballon n'est pas aplati. On tente donc d'autres solution, par les arrières, jusqu'à l'en avant, qui permet à Nyon de se dégager. Les 10-15 minutes de domination ont été vaine, mais ont meurtri les corps et le moral des Lausannois.

 

Le reste de la mi-temps est équilibré dans la possession et dans l'occupation, mais les LUCiens manquent cruellement de réussite offensive. Malgré le jeu relativement équilibré entre les deux équipes, Nyon engrange doucement des points tandis-ce que le LUC reste à zéro. D'abord une pénalité, puis un essai superbe de vitesse et de précision, avec ce brin d’œil du tigre qui manque cruellement aux locaux depuis quelque temps. 0-13, score à la mi-temps

 

La deuxième mi-temps continue sur le même rythme. Nyon joue de mieux-en mieux, fait tout à pleine vitesse, et finit par donner le tournis aux LUCiens, qui pourtant font plutôt un bon match, mais manquent d’efficacité au moment du dernier geste, du geste important. Des pénaltouches ratées, des en-avants au mauvais moment, tout cela coûte cher. Comme souvent contre Nyon, la sanction finit par tomber par le numéro 8 Cyril Lin qui ajoute un essai au compteur des visiteurs. 0-20

 

Le jeu continue à se dérouler de la même manière, et ce manque d'efficacité commence à frustrer les hommes du LUC. En milieu de deuxième mi-temps, les Nyonnais mettent le 4eme essai, celui du bonus. La messe est dite. 0-27

 

Mais les LUCiens ont de l'honneur et vont continuer de se battre tout le match. C'est finalement Alan qui, comme la semaine dernière, marque un essai d'ailier au ralenti. Sur une remise intérieure de Joris à 55m de l'en-but, Alan traverse la défense et allonge les cannes pour aller marquer entre les poteaux. 7-27

 

Nyon marquera encore deux essais après celui-ci pour pousser le score à 7-41. Il ne fait pas de doute qu'ils ont été les meilleurs sur ce match, et que le LUC à appris beaucoup de la vitesse et de la qualité d’exécution des nyonnais mais le match du LUC était bien meilleur que le score ne l'indique, et ce problème d'efficacité offensive commence à être inquiétant.

 

Ce qui est encore plus inquiétant sur ce match, c'est que la fin du match est venue ajouter deux noms importants sur la liste de l'infirmerie. Tout d'abord Mathieu Falbriard qui se blesse la cheville, probablement rien de très grave, mais quelques semaines probablement hors des terrains, et Alexandre « Hodor » Grillon, qui semble avoir un problème plus grave au niveau du genou. Un bon rétablissement à tout les deux!

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us